•  

     Un jour, toutes les couleurs du monde se mirent à se disputer entre elles.

     

    Chacune prétendant être la meilleure, la plus importante, la plus belle, la plus utile, la favorite.

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

     

     

     

     

     

     

          Le vert affirma :

     

     

    "Je suis le plus essentiel, c'est indéniable.

    Je représente la vie et de l'espoir.

    J'ai été choisi pour l'herbe, les arbres et les feuilles.

    Sans moi, les animaux mourraient.

     

    Regardez la campagne et vous verrez que je suis majoritaire."

     

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

      

     

     

          Le bleu prit la parole :

     

    "Tu ne penses qu'à la terre mais tu oublies le ciel et l'océan.

    C'est l'eau qui est la base de la vie et qui s'élève

    des profondeurs océanes jusqu'aux nuages.

    L'immensité du ciel prodigue la paix.

     

    Sans paix vous seriez beaucoup plus pauvres."

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

    .

     

     

     

     

     

     

     

       Le jaune rit dans sa barbe.

     

     

    "Vous êtes trop sérieux.

    Moi, j'apporte le rire, la gaieté et la chaleur dans le monde.

    La preuve, le soleil est jaune, tout comme la lune et les

    étoiles.

     

    Chaque fois que vous regardez un tournesol, il vous donne le

    goût du bonheur.

     

    Sans moi, il n'y aurait aucun plaisir sur cette terre."

     

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

     

     

     

     

        L'orange éleva la voix dans le tumulte :

     

     

    "Je suis la couleur de la santé et de la force.

    On me voit peut-être moins souvent que vous,

    mais je suis utile aux besoins de la vie humaine.

     

    Je transporte les plus importantes vitamines.

     

    Je ne suis pas là tout le temps, mais quand je colore

    le ciel à l'aurore et au crépuscule, ma beauté

    est telle que personne ne remarque plus aucune de vous."

     

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

     

     

     Le rouge qui s'était retenu jusque là prit la parole haut et fort :

     

    "C'est moi le chef de toutes les couleurs car je suis le sang,

    le sang de la vie. Je suis le feu.

     

    Je suis la couleur du danger et du courage.

    Je suis toujours prêt à me battre pour une cause.

     

    Je suis la couleur de la passion et de l'amour, des roses

    et des coquelicots.

     

    Sans moi, la Terre serait aussi vide que la lune."

     

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

     

        Le pourpre se leva  et parla dignement :                         

     

    "Je suis la couleur de la royauté et du pouvoir.

    Les rois, les chefs et les évêques m'ont toujours

    choisi parce que je suis le signe de l'autorité et

    de la sagesse."

     

     

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

     

     

     

     Finalement l'indigo prit la parole, beaucoup

    plus calmement

    que les autres mais avec

    autant de détermination :

     

     peintures 001

     

    "Pensez à moi, je suis la couleur du silence.

    Vous ne m'avez peut-être pas remarqué, mais

    sans moi vous seriez insignifiantes.

     

    Je représente la pensée et la réflexion,

    l'ombre du crépuscule et les profondeurs de l'eau.

     

    Vous avez besoin de moi pour l'équilibre,

    le contraste et la paix intérieure."

     

     

     

     

    DSCF0134    

     

     

     

     

    Et ainsi les couleurs continuèrent à se vanter, chacune convaincue de sa propre supériorité.

    Leur dispute devint de plus en plus sérieuse.

    Mais soudain un éclair apparut dans le ciel et le tonnerre gronda.

     

    La pluie commença à tomber fortement.

    Inquiètes, les couleurs se rapprochèrent les unes des autres pour se rassurer.

     

    img001-MiNi

     

     

    Au milieu de la clameur, la pluie prit la parole :

     

    "Idiotes ! Vous n'arrêtez pas de vous chamailler, chacune essaye de dominer les autres.

     

    Ne savez-vous pas que vous existez toutes pour une raison spéciale, unique et différente ?

     

    Joignez vos mains et venez à moi".

     

    Les couleurs obéirent et unirent leurs mains.

     

     

    La légende de l'arc-en-ciel

     

     

    La pluie poursuivit :

    "Dorénavant quand il pleuvra, chacune de vous traversera le ciel pour former un grand

    arc de couleurs et démontrer que vous pouvez toutes vivre ensemble en harmonie.

     

    L'arc-en-ciel est un signe d'espoir pour demain.

    Et chaque fois que la pluie lavera le monde, un arc-en-ciel apparaîtra dans le ciel

    pour nous rappeler de nous apprécier les uns les autres."

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai

     

     

    DSCF0139.JPG

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai compris qu'en toutes circonstances,

    j'étais à la bonne place, au bon moment.

    Et alors, j'ai pu me relaxer.

     

    Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle

     

    ESTIME DE SOI

     

     

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,

    n'étaient rien d'autre qu'un signal

    lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.

     

    Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle

     

    AUTHENTICITÉ

     

     

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai cessé de vouloir une vie différente,

    et j'ai commencé à à voir que tout ce qui m'arrive

    contribue à ma croissance personnelle.

     

    Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle

     

    MATURITÉ

     

     

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai commencé à percevoir l'abus

    dans le fait de vouloir forcer une situation ou une personne,

    dans le seul but d'obtenir ce que je veux,

    sachant très bien que ni la personne, ni moi-même ne sommes prêts,

    et que ce n'est pas le moment.

     

    Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle

     

    RESPECT

     

     

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai commencé à me libérer

    de tout ce qui ne m'était pas salutaire,

    personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.

    Au début, ma raison appelait ça "égoïsme".

     

    Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle

     

    AMOUR PROPRE

     

     

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai cessé d'avoir peur du temps libre

    et j'ai arrêté de faire des grands plans,

    j'ai arrêté les mega-projets du futur.

     

    Aujourd'hui, je fais ce qui est correct,

    ce que j'aime, quand ça me plaît, et à mon rythme.

     

    Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle

     

    SIMPLICITÉ

     

     

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai cessé de  chercher à avoir toujours raison

    et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.

     

    Aujourd'hui,  j'ai découvert

     

    l'HUMILITÉ

     

     

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai cessé de revivre le passé,

    et de me préoccuper de l'avenir.

     

    Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois

    et ça s'appelle

     

    PLÉNITUDE

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour vrai,

    j'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir,

    mais si je la mets au service de mon coeur,

    elle devient un allié précieux.

     

    Tout ceci est 

     

    SAVOIR VIVRE

     

     

     

     

    Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.

    Du chaos naissent les étoiles.

     

     

     

                                                     Kim et Alison Mac MIller

     

     

     

     

     

     

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique